Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Année scolaire 2016-2017

Recherche

Actualités

 

vendredi 19 mai : inauguration des nouvelles classes

dimanche 18 juin : kermesse

vendredi 23 juin : futuroscope pour les CE2-CM1-CM2

jeudi 29 juin : permis vélo pour les CM

5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 23:28

Merci à tous pour votre participation active et efficace pour la création de notre livre de recettes.

Toutes les recettes de la classe ont été saisies, presque toutes les photos sont prêtes.

Encore un peu de patience et nous pourrons l'envoyer en fabrication.

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 19:51

J’écris une critique littéraire: Le coupeur de mots

Après avoir lu le livre Le coupeur de mots, de Schädlich, je rédige la critique de ce livre. Je justifie mon opinion.

C'est quoi une critique ?

Faire une critique c'est justifier de façon convaincante et personnelle l'appréciation portée sur un livre.

Pourquoi faire une critique ?

Pour donner son impression et tenter de la faire partager.

Comment réaliser une critique ?

1) Présentation du livre : Titre Auteur Genre ( roman, pièce de théâtre, roman fantastique, policier ) Thèmes (l'amitié, les animaux,...)

2) Bref résumé : De quoi parle ce livre ? (sans dévoiler l'intrigue)

3) La critique : Avez-vous apprécié le livre ? Pour quelles raisons (personnages, thème, intrigue, écriture)

Faire émerger ses sensations, sentiments, émotions éprouvées lors de la lecture.

Avez-vous rencontré des difficultés dues à la langue, à la construction du récit? Êtes-vous entré facilement dans l'histoire ? La fin était-elle prévisible ?

4) Élaborer un baromètre : Choisir un code pour évaluer l'appréciation du livre

ex : smiley, soleil etc...

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 19:48

Titre : Le coupeur de mots

Auteur : Hans Joachim Schädlich

Illustrateur : Philippe Diemunsch

Traducteur : Etoré et Lortholary

Editeur : Castor Poche Roman, Flammarion

(attention certains élèves n'ont pas la même édition, et donc pas le même illustrateur)

Le coupeur de mots: informations de la couverture

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 19:40

L'auteur utilise beaucoup de répétitions dans le chapitre 1. Cela alourdit beaucoup le texte. Finalement, ça va bien avec le caractère "paresseux" de Paul.

Pour alléger le texte, il faudrait utiliser des pronoms.

Exemples:

le gros réveil sonne si fort, juste à l’oreille de Paul, que Paul croit rêver ...

le gros réveil sonne si fort, juste à l’oreille de Paul, qu'il croit rêver ...

Mais comme le réveil sonnait si fort dans le rêve de Paul ...

Mais comme le réveil sonnait si fort dans son rêve ...

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 19:39

Le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi, le vendredi et le samedi, à six heures trente précises, le gros réveil sonne si fort, juste à l’oreille de Paul, que Paul croit rêver d’un gros réveil qui sonnerait très fort, juste à son oreille. Mais comme c’est un rêve, ou que tout au moins Paul le croit, il se tourne de l’autre côté pour se rendormir. Mais comme le réveil sonnait si fort dans le rêve de Paul que Paul s’est éveillé, Paul s’éveille, se retourne et regarde à six heures trente précises le gros réveil qui vient juste de sonner. Ce réveil ne sonne décidément pas, se dit Paul, j’ai donc bien rêvé.
Qu’est-ce que Paul devrait faire ? se demande Paul. Il réfléchit un moment, puis ça lui revient : s’asseoir dans son lit, repousser la couverture, poser les pieds par terre. Ouh ! Quel froid ! Paul se recouvre jusqu’au menton. Sinon, pas un bruit. A moins que ? Non, pas un bruit. Paul ferme les yeux et se dit : le sommeil qui vient après le réveil est le meilleur sommeil. C’est alors que la porte s’ouvre ; la maman de Paul crie d’une voix bien trop forte : « Debout, Paul ! » Elle allume une lumière bien trop éblouissante. La voix bien trop forte de la maman de Paul et cette lumière bien trop éblouissante, c’en est trop pour Paul ! Finis le lit chaud et le meilleur sommeil après le réveil. Paul s’assied dans son lit, repousse la couverture et pose les pieds par terre. Ouh ! Encore plus froid que Paul ne l’avait pensé.

Quand il fait froid, le matin, Paul inverse toujours l’ordre des opérations : il commence par s’habiller, puis il se lave. Le petit déjeuner de Paul ne prend pas plus de cinq minutes. Paul n’est pourtant pas pressé d’aller à l’école.

Sur le chemin de l’école, il y a toujours quelque chose à voir. Et pourquoi Paul ne regarderait-il pas lorsqu’il y a quelque chose à voir ? Plus d’une fois, déjà, Paul est arrivé en retard parce qu’il avait regardé ce qu’il y avait à voir. Dans ces cas-là, il dit qu’il s’est rendormi. Un jour, il a dit qu’il y avait eu trop de choses à voir en chemin. Mais lorsque le maître lui a demandé ce que c’était, Paul n’a plus eu envie de raconter. Alors le maître a décrété que c’était une mauvaise excuse de la part de Paul, parce que Paul ne voulait pas avouer qu’il s’était rendormi. Depuis ce jour, Paul prend le chemin de l’école à sept heures précises. Et la maman de Paul demande tous les matins : « Pourquoi pars-tu si tôt, Paul ? » Mais elle ne s’étonne pas outre mesure. Elle sait qu’il lui faut toujours beaucoup de temps. Par conséquent, elle trouve finalement que Paul a raison de partir si tôt.

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 19:35

 

Physique

Comportement

Caractère

Filolog

 

 

 

Paul

 

 

 

Dans le chapitre 1, on apprend que Paul est rêveur et paresseux.

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 19:33
Relief-de-la-terre-Image.jpg
1) Définition :
La surface de la Terre est formée de creux et de bosses : c'est le relief.
 
2) Les formes du relief :
Elles sont caractérisées par leur forme, leur altitude et leur dénivelé.
3) Lexique :
- Altitude : la hauteur d'un point mesuré par rapport au niveau de la mer ( 0 m).
- Une colline : une petite bosse de terrain de forme généralement arrondie.
- Le dénivelé : la différence d'altitude entre deux points.
- Une plaine : une surface plane, de faible altitude.
-Un plateau : une surface plane, d'altitude plus élevée qu'une plaine en général.
- Une vallée : un espace allongé, souvent entre deux montagnes.Relief-Sch-ma.jpg
4) Le relief des continents :
Certaines montagnes forment des chaînes gigantesques : l'Himalaya ( au sud de l'Asie ), la Cordillère des Andes et les Montagnes Rocheuses (Amérique). D'autres sont plus réduites comme les Alpes, en Europe.

Partager cet article

Repost 0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 10:43

Bonjour à tous

Merci à tous ceux qui m'ont déjà envoyé leur recette ou qui l'ont tapée directement sur le site http://initiatives-recettes.fr/se .

Le livre est en bonne voie mais il me manque encore des recettes.

Bonne continuation

Bonne fin de vacances

Maryline

Partager cet article

Repost 0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 10:43

Je vous rappelle que vous pouvez dès à présent taper votre recette, directement sur le site

http://initiatives-recettes.fr/se vous pouvez aussi y mettre votre photo (ou me l'envoyer par mail). Le mot de passe est dans le cahier de liaison.

n'hésitez pas, si vous avez des questions, j'essaierai d'y répondre.

Maryline

Partager cet article

Repost 0
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 04:23

Durant toute la première période de cours de ce trimestre, les 46 élèves de CE2, CM1 et CM2 de l'école Notre-Dame ont pratiqué l'endurance dans les locaux mais aussi aux abords de l'étang communal, pendant les cours d'éducation physique. Afin de donner du sens au travail fait durant ce début d'année scolaire, les enseignantes de l'école ont décidé d'organiser un cross : « l'objectif n'est pas de finir premier, mais de réussir à courir sans s'arrêter, d'apprendre le sens de l'effort avec l'endurance », souligne Maryline Frin enseignante à l'école Notre-Dame. Les enfants quant à eux étaient impatients de faire ce cross, et « c'est aussi un moment festif à la veille des vacances, que nous allons sûrement reconduire l'an prochain », conclut Maryline.

Partager cet article

Repost 0
Maryline FRIN - dans EPS
commenter cet article