Année scolaire 2013-2014

Recherche

Actualités

Jeudi 11 septembre : réunion de classe 18h30

Jeudi 9 octobre : sortie préhistoire

Vendredi 10 octobre : cross du collège pour les CM2

 

 

 

7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 04:58

cliquez ici

 

Phrase simple et phrase complexe

Une phrase peut contenir un seul verbe : on dit alors que c’est une phrase simple.

Une phrase peut contenir plusieurs verbes : on dit alors que c’est une phrase complexe.

Une phrase complexe peut être longue ou courte.

On peut parfois transformer une phrase complexe en deux phrases simples ou deux phrases simples en une phrase complexe.

 

Les propositions

Une proposition est un ensemble de mots organisés autour d’un verbe.

Une phrase simple = une proposition.

Il y a trois sortes de propositions

-          les propositions indépendantes

-          les propositions principales

-          les propositions subordonnées

 

Les propositions indépendantes

Cette phrase contient deux propositions et si on les séparait, chacune de ces deux propositions pourrait fonctionner toute seule. Ex : L’orage gronde et nous nous dépêchons de rentrer.

Ex : L’orage gronde. Nous nous dépêchons de rentrer.

 On dit alors que chacune de ces deux propositions est une proposition indépendante.

Donc, une phrase simple est une proposition indépendante.

 

Les propositions principales et subordonnées

Ex : Ma mère ferme les volets qui claquent déjà au vent.

Deux propositions reliées entre elles contiennent une proposition principale et une proposition subordonnée. La proposition principale pourrait fonctionner toute seule (Ma mère ferme les volets.), mais pas la subordonnée parce qu’elle est « accrochée » à la première et elle « dépend » d’elle (qui claquent déjà au vent).

Les propositions principales sont complétées par une ou plusieurs propositions subordonnées.

 

Juxtaposition et coordination


La juxtaposition

Juxtaposé, signifie : placé juste à côté, sans lien.

On utilise la juxtaposition pour énumérer des choses, pour faire une liste, on sépare alors simplement les mots par une virgule. C’est ce qu’on appelle juxtaposer des mots.

On peut aussi juxtaposer des propositions. Cela sert à énumérer une série d’action à l’aide de propositions indépendantes que l’on sépare par une virgule.

 

La coordination

Coordonné signifie : relié, réuni, rassemblé

Pour coordonner, on utilise des connecteurs qui peuvent être des adverbes de liaison (puis, enfin, ainsi, aussi, alors …) ou des conjonctions de coordination (mais, ou, et, donc, or, ni, car). Les conjonctions de coordinations servent à relier

-         des groupes de mots (de même nature et de même fonction)

-         des propositions (de même nature et de même fonction)

-         des indépendantes

-         des subordonnées

Les adverbes de liaison servent le plus souvent à coordonner des propositions

 

La subordination

Subordonné signifie : qui dépend de

Une proposition est subordonnée lorsqu’elle dépend d’une autre proposition appelée proposition principale.

Pour subordonner une proposition à une autre, on utilise un subordonnant :

-          les pronoms relatifs : qui, que, dont, où, lequel…

-          les conjonctions de subordination : puisque, quand, lorsque, si, pour que, dès que, parce que

 

Les différentes subordonnées

  • La subordonnée relative : Elle commence par un pronom relatif, elle est complément d’un nom ou d’un pronom.
  • La subordonnée complétive :Elle est complément d’objet (direct ou indirect d’un verbe)
  • La subordonnée circonstancielle : Elle est complément circonstanciel.

 

Published by Maryline FRIN - dans Grammaire
commenter cet article

commentaires

sisiche 19/06/2013

mais dommage il y a pas d exercices

Bouvier 24/06/2013

oui vous avez raison c'est tres bien expliquer

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog